Émaux sur cuivre

L'émail sur cuivre est une très ancienne technique des arts du feu, associant un support métallique, le cuivre essentiellement, et une couverte d'émail (un verre tendre). 

Le métal peut être utilisé tel quel, en plaques, en fil. Il peut être mis en forme ou gravé. Dans ce dernier cas, l'émail est dit "champlevé", terme du XIIe siècle.

L'émail coloré par des oxydes métalliques développe après un ou plusieurs passages au four (quelques minutes à 800° environ) des couleurs inégalables dans les autres techniques. Elles habillent les formes d'un tégument minéral qui les fixent dans l'intemporel.

 

Tissage et tricotage

Émail en aplat

Voyage dans les terres intérieures

fleurs de volcans
bijoux de prêtre des terres centrales 22x30 cm
tête indéterminée
métamorphose

Bijoux et médailles

Quelques exemples de bijoux, exécutés en émail champlevé sur cuivre de 2 mm d'épaisseur et doré à l'or fin.

Le Chemin de croix de l'Église de Ponteix

Les quatorze stations en émail champlevé et doré remplace le vieux Chemin de croix dans l'église rénovée.

Le thème ajoute une réflexion sur notre époque sous le titre :

CheminS de Croix,

Chemins pluriel car c'est toujours la même barbarie qui refuse les messagers de la paix. Chaque station est mise en relation avec les innombrables guerres, affrontements ou luttes qui consomment le sacrifice d'innocents.

Extrait de la plaquette:

"Chemins de croix...

Chemins pluriels...

La souffrance des hommes renouvelle le chemin de Jésus. La tragédie a commencé bien avant le christianisme. Elle continue bien après, aujourd'hui et partout dans le monde".

 

Quelques images.